— Marie CHANTELOT

Marie CHANTELOT

Des histoires de communication fluides ou bloquées. Savoir dire OUI ou NON dans différentes langues…. « Egalité homme – femme »… Tout en porcelaine

4 Mars 2022

4 - 27 Mars 2022

67, rue de l'hospice communal
1170 BRUSSELS - BE

samedi-dimanche 11-19h

À propos : 

TECHNIQUE : Porcelaine

Démarche

La porcelaine est le complice de mon travail qui se développe en deux séries
complémentaires.
Éternel féminin qui au travers des différentes étapes d’une femme tant à
montrer le charme et la liberté qu’on acquiert au fil du temps. Nos
prédilections, nos merveilleuses hormones, nos cris, nos mythes, nos luttes,
nos racines, notre humour.
Et
Dernières chances comme représentation des êtres qu’on oublie, qu’on
rejette mais qui, avec un peu d’attention, peuvent revivre magnifiés. Des petits
objets du quotidien déjà utilisés sont gardés redécouverts, préservés. Leur
pouvoir de germination est intact. La porcelaine permet de les conserver de les
archiver afin de ne pas les perdre et ainsi les transmettre.
…..
Des histoires de communication fluides ou bloquées.
Savoir dire OUI ou NON dans différentes langues.
Je dessine puis je transfère ces réalisations en encres céramiques pour ensuite
les poser sur quatre faces de mes cubes en porcelaine émaillée et terminer
par une troisième cuisson.

Parcours : 

Marie Chantelot
Expositions en galeries, centres d’art, biennales d’art contemporain, tant en
Belgique qu’à l’étranger. Allemagne, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas,
Suisse,Turquie.
Filmographie
Singuliers Pluriels -Portrait de Marie Chantelot- documentaire de Jonas Luyckx
2009 et sélectionné à la Fifav 2012 Montpellier, coup de coeur au festival
international de Québec.
Formations
Diplôme de finalité à l’Académie de dessin et des arts décoratifs de Watermael-
Boitsfort 1993.
Stages de formation continue:à l’Académie Internationale d’ Eté de Wallonie
ainsi qu’avec C. Lebrun, D de Montmollin et à l’Université du Verre de Sars
Poteries avec Jaromir Rybak.
Presse
« Pour sa série Féminin pluriel, elle a représenté sur des dés en porcelaine les
mots « OUI » et « NON » en huit langues différentes qu’elle a respectivement
associées à des images joyeuses ou violentes afin de dénoncer les violences
faites aux femmes. »
Ateliers d’arts n° 133